HomeFinTech584 millions, c’est le nombre d'utilisateurs de mobile money en Afrique subsaharienne

584 millions, c’est le nombre d’utilisateurs de mobile money en Afrique subsaharienne

Sur 1,2 milliard de comptes de mobile money dans le monde, 584 millions sont basés en Afrique subsaharienne. Ainsi les transactions mobiles sont en passe de devenir l’œuf d’or des services financiers  et nulle part autant qu’en Afrique.

Selon le Global System for Mobile Communications (GSMA) en 2021, le nombre d’utilisateurs de mobile enregistré a augmenté de 12,7% dans le monde en 2021 pour atteindre 1,21 milliard de comptes, soit le double du taux de croissance prévu.

548 millions sur 1,2 milliard de comptes

L’Afrique subsaharienne constitue la plus grosse part de ce gâteau sur tous les fronts le nombre de comptes (548 millions sur 1,2 milliard de comptes), le volume des transactions (27,4 milliards sur les 41,4 milliards de transactions) et la valeur des transactions (490 milliards de dollars sur les 767 milliards de dollars dans le monde).

De toute évidence, le continent est en tête lorsqu’il s’agit d’effectuer des transactions via les téléphones portables.

Le pourquoi ?

La couverture des agences bancaires en Afrique est de loin la plus faible au monde selon un rapport McKinsey Global Banking de 2018. Il n’y a que cinq succursales pour 100 000 adultes contre 13 pour 100 000 en Asie émergente et 17 en Amérique latine ou au Moyen-Orient.

Bien que certains pays aient un nombre relativement élevé d’individus bancarisés, l’argent liquide continue de régner.

En 2015, la même année où l’Afrique du Sud a vu sa population bancaire augmenter à 77 % (contre 63 % en 2011), les transactions en espèces représentaient toujours plus de 50 % de la valeur totale de toutes les transactions des consommateurs, selon une Mastercard. étude, tirée en grande partie par l’économie informelle.

Mais la pandémie a commencé à changer la façon dont les gens préfèrent traiter.

Le changement concerne les paiements mobiles

Et en Afrique, il est logique que ce changement concerne les paiements mobiles. L’accès aux services financiers traditionnels et aux ordinateurs peut être faible dans de nombreuses populations, mais la pénétration du mobile est élevée  plus de 90 % des Sud-Africains avaient un smartphone en 2020.

De plus, les transactions mobiles sont soumises à moins de réglementation et de coûts associés que les services bancaires traditionnels. Avec moins de paperasserie et plus de commodité, de vitesse et de sécurité, il est facile de comprendre pourquoi le continent effectue ses transactions via mobile comme jamais auparavant.

Le comment

Les petites et moyennes entreprises représentent environ 90 % de toutes les entreprises en Afrique subsaharienne. En plus une grande partie d’entre elles fonctionnent traditionnellement en espèces uniquement. Il n’est donc pas surprenant qu’ils adoptent rapidement les paiements numériques.

Les petites entreprises n’ont pas nécessairement accès à l’expertise informatique nécessaire pour mettre en place des solutions de point de vente (POS) numériques, peu importe le coût et les barrières à l’entrée.

Cependant, les solutions de point de vente mobiles utilisant USSD (solutions de paiement par messagerie), les paiements par code QR et les PWA (applications Web progressives) permettent aux téléphones multifonctions d’avoir des fonctionnalités similaires aux applications sur les smartphones. Cela change la façon dont les commerçants concluent les transactions.

Ceux qui n’ont pas participé à la banque formelle sont enfin en mesure d’accumuler des antécédents financiers, leur donnant accès à des prêts et à d’autres services financiers. Surtout, c’est aussi beaucoup plus sûr que de garder de l’argent en main.

Le mode de paiement préféré des consommateurs

Pour le consommateur, les options de paiement rapides, pratiques et sans contact deviennent rapidement le mode de paiement préféré. Dans le monde du mobile money, il n’y a pas de succursales ni d’infrastructures, tandis que de nouvelles fonctionnalités leur permettent de payer sans même quitter leur application préférée.

Même les services bancaires en ligne ont plus de fonctionnalités sur mobile que sur son homologue de bureau.

La diaspora opte pour les méthodes de paiement mobile

Le rapport de la GSMA souligne également que la diaspora internationale adopte en masse les méthodes de paiement mobile. Les envois de fonds internationaux traités via l’argent mobile ont augmenté de 65% en 2020 pour atteindre plus d’un milliard de dollars en valeur.

L’avenir

La prochaine grande vague prendra la forme de services bancaires par chat, permettant aux utilisateurs d’effectuer des opérations bancaires et d’effectuer des transactions sur leurs plateformes de chat préférées.

En enregistrant le numéro de contact de leur banque sur des plateformes comme WhatsApp, ils peuvent « discuter » avec la banque pour afficher les soldes, payer les destinataires, recharger les comptes et bien plus encore, le tout sous la forme d’une conversation, mais avec la fonctionnalité des services bancaires en ligne.

La technologie au service de la banque

Les banques s’associent déjà à des facilitateurs de technologies financières tels qu’Ukheshe pour commercialiser ce service et devenir des acteurs dans l’espace des opérateurs de réseaux mobiles.

La plate-forme Eclipse d’Ukheshe exécute des systèmes de paiement en boucle ouverte, par rapport aux systèmes de paiement en boucle fermée des opérateurs de réseaux mobiles.

Cette fonctionnalité permet aux banques de diversifier leur offre aux clients, tandis que pour les fintechs, elle les aide à se lancer sur le marché plus rapidement.

En fin de compte, pour les consommateurs, cela signifie plus de choix et d’accessibilité. Ce qui améliore considérablement l’expérience utilisateur des clients.

Plus important encore, ces technologies démontrent que la véritable inclusion financière n’est pas un mythe, mais une réalité, qui améliore déjà les moyens de subsistance dans les marchés émergents.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments