24.7 C
Abidjan
vendredi 7 octobre 22

Affaire Paul Pogba : Le linge sale se lave sur les réseaux sociaux 

Mathias Pogba a publié une vidéo, samedi 27 août 2022, sur les réseaux sociaux. Il menace de faire de grandes révélations sur son frère Paul Pogba, footballeur international français. Aussitôt, la toile s’enflamme.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Mathias Pogba, assis sur une table, bouteille d’eau à sa droite, feuille en main, promet de faire des révélations sur son frère Paul Pogba, international français de football, actuel sociétaire de la Juventus de Turin (Italie). Sans entrer dans les détails, Mathias accuse « son frère » Paul de pratiques de maraboutage. Il ajoute que d’autres faits l’incriminent, en rapport avec son coéquipier Kylian Mbappé.

Division de la famille Pogba

Plus tard, on apprend, à la suite de fuites, diffusées par Mathias Pogba, que Paul aurait eu une liaison avec la mère de Kylian. Il l’accuse également d’actes de maraboutage, toujours sur son coéquipier. Sans doute pour éteindre l’étoile du jeune avant-centre international français de 23 ans, feu-follet du Paris Saint Germain.

La vidéo, le « frère » de Paul Pogba l’a traduite dans 4 langues : anglais, français, italien, espagnol. Il motive sa sortie « à caractère nocif » par son désir d’interpeler et de prouver au monde entier la sombre face cachée de son frère envers sa famille et ses collègues footballeurs.

Selon France info, Paul Pogba a confié aux enquêteurs avoir été piégé par une bande d’amis qui lui réclamait 13 millions d’euros ! Pour calmer leurs ardeurs, il leur aurait versé 100.000 euros. Cette bande d’amis, dont fait partie son frère Mathias, lui reproche de ne l’avoir pas aidée depuis qu’il est joueur professionnel. Au dire de Paul Pogba, ses maîtres chanteurs « veulent tout simplement le discréditer ».

 

Le digital s’invite dans les affaires de famille

Il s’ensuit une série de tweets sur le compte de Mathias Pogba, et une nouvelle vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le mardi 30 août 2022. Mathias lance d’autres piques à son frère. Pourquoi faire ça à un frère ou dire ça d’un frère ? « Mon frère », comme il appelle Paul Pogba, est totalement contradictoire aux contenus des révélations. Un frère est censé aimer son frère, le protéger.

La sortie de Mathias Pogba sur les réseaux sociaux est plus qu’incompréhensible. Il est dans l’excès. Mais, il n’est pas le premier, encore moins le dernier à utiliser le digital pour s’attaquer à un membre de sa famille. Emmanuel Adebayor, footballeur international togolais, a subi pareil acharnement de ses frères.

Dans une interview diffusée sur Canal+, il y a quelques mois, l’ancien sociétaire d’Arsenal (Premier League, Angleterre) révèle que ses frères lui ont extorqué des fonds, au point où il s’était résolu à se suicider. Adebayor aurait été obligé de vider son compte bancaire. Ses frères l’ont menacé de mort, un couteau sous la gorge, s’il ne payait pas.

 

Règlements de compte sur les réseaux sociaux

En Côte d’Ivoire, les réseaux sociaux se sont également enflammés dans la guerre familiale entre l’artiste-chanteur, coqueluche de jeune coupé-décalé, DJ Arafat, et sa mère Tina Glamour. Celle-ci accusait son fils, avant sa mort, de ne pas lui faire profiter de sa célébrité et de sa fortune.

À ces accusations, le fils répondait toujours sur Facebook. Il reprochait à sa mère, sa vie de débauche. À la mort du jeune chanteur en 2019, les directs sur Facebook ne s’arrêtent pas. Ils se poursuivent encore aujourd’hui. Cette fois, la mère de DJ Arafat est en guerre sur la toile contre l’ex-compagne de son défunt fils, Carmen Sama.

Pendant ce temps, les internautes, en spectateurs attentifs et avisés, se délectent de ces tensions familiales, alimentent leurs conversations puériles et contre-productives.

 

Facebook détourné de sa pensée originelle

Avec le digital, les règlements de comptes familiaux changent de scènes : Facebook, Tweeter, Instagram, quelquefois la télévision. Désormais, le linge sale ne se lave plus en famille, mais sur les réseaux sociaux. Pourtant, en concevant de puissant moyen de communication, Marck Zuckerberg voulait tout simplement apporter sa contribution à l’évolution du monde, à la mise en relation des hommes et des femmes du monde, briser les frontières.

Une ambition noble détournée de sa pensée originelle. Que c’est triste ! Peu importe les motivations de Mathias Pogba dans cette affaire, les réseaux sociaux ne sont pas le lieu indiqué pour invectiver. Un frère ne devrait pas faire ça à son frère !

                                                                               Nounty Aida Soro 

Articles similaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

NOS RÉSEAUX SOCIAUX

117FansLike
113FollowersFollow
212SubscribersSubscribe

Articles récents

Abonnez-Vous
Abonnez-vous à Digital-Mag pour ne rien rater !
Thanks for signing up. You must confirm your email address before we can send you. Please check your email and follow the instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont en sécurité et ne seront jamais partagées.
Abonnez-vous pour ne rien rater !
×
×
WordPress Popup