HomeActualité ITAgritech : vers la digitalisation de la filière riz en Côte d’Ivoire

Agritech : vers la digitalisation de la filière riz en Côte d’Ivoire

Le numérique au service de la riziculture en Côte d’Ivoire. Afin de répondre aux problématiques métiers des agriculteurs, le groupe Orange Côte d’Ivoire a signé une convention de partenariat avec Agricultural and management company (AMC), grand industriel dans le secteur du riz en Côte d’Ivoire.

 

La signature officielle de cet accord entre les deux institutions a eu lieu, le vendredi 11 novembre 2022, au siège d’Orange, à Abidjan-Cocody.

 

Favoriser la digitalisation de la filière riz en Côte d’Ivoire

 

L’objectif de ce projet est de favoriser la digitalisation de la filière riz en Côte d’Ivoire, depuis le producteur jusqu’au consommateur final.

« C’est un projet qui prend en compte l’identification des producteurs, la géolocalisation des parcelles, ce qui permet de connaître le nombre d’hectares par zone. Il y a également le tracking qui permet de transporter les produits jusqu’à l’usine, les variétés seront classées une à une.

À partir de cette technologie, nous pouvons contrôler l’usinage à distance (voir les quantités que je produis chaque jour et puis attaquer le marché grâce au stock que nous avons et cela facilite la bancarisation des producteurs). Aujourd’hui chaque producteur sait qu’à partir de son numéro de cellulaire, il peut être payé en temps réel, nous faisons l’accompagnement et l’encadrement de ces producteurs », Mory Diabaté, directeur du group AMC.

 

Désormais le producteur sera payé automatiquement

Agritech : vers la digitalisation de la filière riz en Côte d’Ivoire
Agritech : vers la digitalisation de la filière riz en Côte d’Ivoire

Avant d’ajouter que l’aboutissement d’un projet qui a commencé en 2015, cette signature, qui intervient 7 ans après, va permettre enfin de voir le riz de Côte d’Ivoire. « C’est un riz qui n’est pas présent sur les marchés ivoiriens. Ce projet nous permet d’identifier sa semence et d’avoir une traçabilité qu’à l’assiette du consommateur. Cela facilite aussi le paiement des producteurs. Désormais le producteur sera payé automatiquement, dès qu’il envoie son riz son compte sera crédité par orange money », a-t-il soutenu.

Pour Mory Diabaté, ce programme de digitalisation va permettre à la Côte d’Ivoire de retrouver sa place dans le concert des nations, puisqu’elle était 4è producteur de riz par le passé.

« Cette plateforme nous permet de démontrer, une fois de plus, qu’Orange est un opérateur multiservices. Ce programme nous permet de participer au développement de la filière riz et participer ainsi au développement de la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire », a indiqué Diack Dior Latifa, directrice adjointe de l’innovation et des solutions B&B à Orange Côte d’Ivoire.

 Digitalisé l’écosystème de la filière riz en Côte d’Ivoire

À travers cet accord, Orange s’engage à accompagner cette entreprise dans son évolution stratégique dans une logique de construction de partenariat. « Notre ambition est que tout l’écosystème de la filière soit digitalisé pour faciliter une traçabilité sur tout le long de la chaîne. C’est aussi l’occasion d’encourager tous les autres acteurs des chaînes de valeurs à s’approprier le numérique comme un accélérateur de développement afin de briser les barrières qui se dressent devant eux, d’aller vers une agriculture intelligente qui puisse conduire la Côte d’Ivoire vers l’autosuffisance alimentaire », a-t-elle soutenu.

Par Eugène YAO

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments