HomeActualité ITAgriTech : Vers la digitalisation des chaînes de valeurs des filières agricoles...

AgriTech : Vers la digitalisation des chaînes de valeurs des filières agricoles en Côte d’Ivoire

Des opérateurs économiques tunisiens proposent des solutions innovantes en matière d’agri-tech pour la digitation des chaînes de valeurs des filières agricoles en Côte d’Ivoire. Une rencontre d’échange a eu lieu à Abidjan ce 21-novembre 2022 avec les responsables du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural.

Des solutions pour la digitalisation de l’agriculture ivoirienne

Il faut noter que cette rencontre marque la semaine de l’agri-tech tunisienne en Côte d’Ivoire qui se tient à Abidjan du 21 au 25 novembre. Ainsi les opérateurs économiques ont promis des solutions pour la digitalisation de l’agriculture ivoirienne et contribuer à la rendre plus performante.

Pour le directeur général de Stecia international, Walid Gaddas, la Tunisie a vu au cours des dernières années, plus de 60 start-ups technologiques permettant de répondre aux contraintes quotidiennes des producteurs agricoles. Il s’agit de répondre à la faible productivité, la gestion de la rareté de l’eau, les exigences de plus en plus complexes des marchés importateurs.

Selon ses explications, la Côte d’Ivoire étant confrontée à deux défis majeurs, à savoir la croissance de la population qui va tripler d’ici à 2100 et les effets du changement climatique, il est important de songer à une digitalisation complète de l’agriculture ivoirienne.

En ce qui concerne ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, représenté par son directeur de cabinet Nouhoun Coulibaly s’est réjoui de cet engagement des opérateurs tunisiens pour la vitalité du secteur agricole ivoirien.

Faire face aux défis de la sécurité alimentaire

«Nous avons un certain nombre de défis dans la sécurité alimentaire, mais en amont, des défis sur la production et sur la commercialisation de nos produits agricoles. Dans ce domaine, les technologies peuvent nous permettre d’améliorer nos systèmes de production et d’avoir une meilleure visibilité sur la collecte et la distribution de nos produits agricoles », selon le directeur de cabinet souhaitant que cet élément soit intégré dans les programmes agricoles.

Il faut noter que pour cette semaine de l’agri-tech, les opérateurs tunisiens attendent nouer plus de partenariats gagnant-gagnant entre leurs confrères ivoiriens. Le but est de faire bénéficier les acteurs de l’agriculture ivoirienne de solutions technologiques qui ont fait leurs preuves en Tunisie.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments