HomeInterviewsChristelle Assirou CEO de ICTINA : « Les défis de la souveraineté numérique à...

Christelle Assirou CEO de ICTINA : « Les défis de la souveraineté numérique à relever en Afrique »

Christelle Assirou est CEO of ICTINA. Elle est entrepreneure engagée socialement pour la promotion du numérique auprès des femmes, des jeunes filles, et des enfants. Elle dresse la nomenclature des défis de la souveraineté numérique que tout Etat devrait relever. Le Salon Africa Open Innovation Summit ouvre une perspective.

 

Selon vous, qu’est-ce que la souveraineté numérique ?

 

La souveraineté numérique, c’est la capacité à définir ses propres objectifs, élaborer son plan, se donner les moyens d’atteindre ses objectifs, pouvoir librement construire l’environnement des acteurs, des parties prenantes, mais aussi les démarches de contrôle et de renforcement des objectifs qui ont été définis au préalable.

 

Quels sont les objectifs de la souveraineté numérique ?

 

Quand je parle d’objectifs, il s’agit tout simplement de la possibilité que peut se donner un État d’élaborer ses stratégies numériques et de mettre en place ses plans de transformation numérique pour tous les secteurs d’activités que le numérique est capable d’impacter, de transformer, durablement, afin d’améliorer les résultats, la croissance et le développement du numérique.

 

Quels sont les défis liés à la souveraineté dans nos États en Afrique ?

 

Le premier défi, c’est de prendre la pleine mesure des enjeux liés à la souveraineté. Vous avez des enjeux liés à l’information donc à la donnée, des enjeux liés à l’environnement technologique, donc à tout ce qui est solution d’hébergement et de data center, des enjeux liés au développement des compétences parce qu’il en faut du savoir-faire pour pouvoir bâtir une souveraineté numérique. Vous avez aussi des enjeux d’ordre politique et de sécurité.

 

Vous organisez justement un salon sur la question…

 

Le salon professionnel Africa Open Innovation Summit est destiné à tous les décideurs, à tous les professionnels, à tous ceux qui sont désireux d’apprendre ou de connaître, à tous ceux qui sont désireux de faire des affaires ou de faire des rencontres d’affaires. Ce salon est aménagé en hall d’exhibition, un hall qui va comprendre des stands, mais aussi des sites évent pour permettre à des entreprises ou des organisations de valoriser, promouvoir une solution, un service, un produit.

Il y a, par ailleurs, l’espace des conférences où vous avez la possibilité de vous connecter, de rencontrer des personnels, des personnalités et de pouvoir vous inspirer de ce que vous allez voir à ce salon pour développer vos propres affaires et agrandir vos activités. Donc, nous invitons tout l’écosystème du numérique de notre pays et des autres pays d’Afrique. L’événement sera aussi en direct, alors les gens pourront le suivre en ligne sur les réseaux sociaux.

 

Que pensez-vous de Digital Mag, le média 100% digital ?

 

Je suis très heureuse d’être chez DIGITAL MAG TV. Dans le numérique, on n’a pas beaucoup de magazines spécialisés pour faire la promotion des acteurs du secteur ou valoriser les actions qui y sont menées. Je sais qu’il y a des magazines papier ou web qui existent, mais en mode vidéo ou tv, je n’en connais pas. Donc, je pense que Digital tv est très bienvenue. Je souhaite plein succès et longue vie à DIGITAL MAG TV. Je vous remercie.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments