HomeBilletCôte d'Ivoire Primud 2022 : Influenceurs web au prix du nu !

Côte d’Ivoire Primud 2022 : Influenceurs web au prix du nu !

Que ne feraient pas les web influenceurs, web humoristes et artistes ivoiriens pour pousser encore plus loin l’outrance…

Au Primud 2022, cérémonie de récompense des artistes de la musique urbaine de Côte d’Ivoire, le spectacle vestimentaire des stars de la musique, mais aussi et surtout des stars des réseaux sociaux étaient effarant. Les créateurs de mode ont sorti le grand jeu pour leur donner le style qui choque, mais qui plait à leurs followers.

Le look pour choquer et pour plaire aux followers

Le Prix international des musiques urbaines (PRIMUD) est organisé en Côte d’Ivoire chaque année depuis 2016. Il récompense les artistes et acteurs du monde des arts. L’édition 2022, tenue le samedi 5 novembre, s’est donnée en spectacle d’extravagance, sous les bons soins des blogueurs, influenceurs web et web humoristes, invités à la cérémonie.

Le Primud se décerne le prix du nu

Tenues vestimentaires inaccoutumées, choquantes. Les créateurs de mode débordent d’imagination. Les pièces créées défient parfois les lois de la moralité, de la gravité. Elles se déploient dans des dimensions qui dépassent l’entendement. Habits déstructurés, mode à l’africaine, style à la japonaise, tenues inattendues, association de matières qui décuplent les profondeurs et les proportions de la mode.

Pour enflammer la toile, il n’y a pas de limite !

La web influenceuse Emma Lohoues était vêtue d’une robe noire transparente avec des paillettes. Son entrée a occasionné un mouvement de foule qui scandait son nom. Quant à Apoutchou National, il est arrivé dans une tenue noire couverte d’une coiffe en cauris de chez Lafalaise Dion. Une autre star du web est arrivé les pieds dans deux bassines d’eau.

Sans retenue, l’indécence est mise en évidence. Ces derniers, en course pour les honneurs, tournent le dos à la pudeur. On ne veut pas être des exemples à suivre, mais des initiateurs de périples à poursuivre. Il s’agit uniquement de récolter les Like et enflammer la toile. Tant que l’on partage leurs péripéties et qu’elles peuvent se monnayer, vulgarité et moralité sont des vains mots.

K. Bruno

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments