HomeInterviewsAvis d'expertsDigitalisation : les profils digitaux s’imposent sur le marché du travail

Digitalisation : les profils digitaux s’imposent sur le marché du travail

La transformation digitale concerne tous les secteurs d’activité. Et c’est peu de le dire. Pour survivre, les entreprises s’adaptent et les travailleurs se recyclent afin de rester compétitif sur le marché de l’emploi.

Ces deux dernières années, le marché du travail s’est transformé à cause de la pandémie à coronavirus. Toutes, à tout le moins, la plupart des entreprises, ont changé leur manière de travail. Le télétravail s’est imposé aux employés, contraints au confinement. Un élément révélateur de la grande capacité de résilience des métiers du numérique pendant une crise, qu’elle soit sanitaire ou économique.

La digitalisation des emplois

L’idée même de numériser le travail est une nouvelle manière de travailler. Dans ce cas, la révolution technologique déploie ses ailes et montre toute son utilité. L’intelligence artificielle, l’internet des objets (IoT), le big data, l’apprentissage automatique, la blockchain et la 5G font partie désormais du quotidien des hommes et des femmes.

Et si les entreprises et les travailleurs veulent survivre dans ce nouveau monde qui ne laisse aucune place à l’approximation, ils doivent s’adapter au digital. Ce concept est connu sous le nom de darwinisme numérique.

Les emplois, les processus et les aspects opérationnels du travail et de la culture d’entreprise ne sont plus ce qu’ils étaient, il y a dix ans. L’automatisation, la virtualisation, la connectivité, et surtout la confluence de toutes ces technologies de rupture ont créé un marché du travail complexe. Les entreprises exigent de plus en plus que leurs employés possèdent les compétences numériques dont ils ont besoin pour rester dans le jeu, et leur donner un avantage concurrentiel dans le nouveau monde numérique. Un monde où le présent et l’avenir se confondent.

Compétences numériques, emplois bien rémunérés

Il va sans dire qu’une formation spécifique aux compétences numériques, à la programmation, à la cyber-sécurité, à l’analyse de données, entre autres, sanctionnée par des nano-diplômes, est devenue une valeur ajoutée lorsqu’il s’agit de postuler à un emploi bien rémunéré.

Lors de la dernière édition du Forum de Davos, des experts ont reconnu que, dans très peu de temps, des compétences telles que la conception web et la conception graphique deviendront des prérequis pour presque tous les postes.

Dans notre prochain article sur les métiers du numérique, nous allons dresser la liste des nouveaux métiers du web. Des métiers pour rester compétitif sur le marché de l’emploi. Et pourquoi pas, échapper au chômage.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments