HomeInterviewsEulalie Kouassi, médiatrice emploi chez Simplon : « Il y a du travail dans...

Eulalie Kouassi, médiatrice emploi chez Simplon : « Il y a du travail dans le numérique »

Eulalie Kouassi est consultante en insertion professionnelle. Elle exerce en ce moment en tant que médiatrice emploi pour le compte de Simplon Côte d’Ivoire. Elle travaille dans le digital depuis 2013. Pour elle, le présent et le futur de l’emploi se trouvent dans le numérique. Interview !

Pouvez-vous nous parler de Simplon et ce qui fait sa particularité ?

Simplon est une organisation qui accompagne des jeunes demandeurs d’emploi et des personnes en reconversion professionnelle dans leur insertion socioprofessionnelle. Notre particularité, c’est qu’avant cette insertion, nous prenons soin de former nos bénéficiaires dans les métiers techniques du numérique avec une pédagogie originale.

Comment fait-on pour bénéficier d’une formation à Simplon ?

Pour bénéficier de notre programme qui est entièrement gratuit, il vous faut déjà être sur les réseaux sociaux parce que c’est le lieu où nous communiquons, ensuite, être abonné à Simplon Côte d’Ivoire sur les réseaux sociaux. Une fois que c’est fait, vous serez informé de toutes nos opportunités de formation.

Enfin, lorsqu’une formation est lancée, le candidat est soumis à un processus de recrutement en 5 étapes : L’inscription en ligne, la réunion d’information, les tests en ligne, les entretiens de groupes, les entretiens individuels.

Vous êtes la médiatrice de Simplon, ça veut dire quoi ?

Cela veut dire que je suis chargée d’accompagner nos bénéficiaires dans leur insertion professionnelle à la suite de leur formation.

Principalement, quels sont les métiers dans lesquels vous formez ?

Il faut savoir que nous formons dans tous les métiers du numérique. Mais, ce qui va se passer, c’est que les formations vont être ouvertes en fonction des besoins du territoire sur lequel nous nous trouvons. Et, en Côte d’Ivoire, nous sommes pour le moment sur 3 référentiels, notamment des développeurs d’application Web, des développeurs d’application mobile, des développeurs WordPress, des développeurs en data intelligence artificielle et référent digital,

Quels sont les enjeux et opportunités en termes de formation pour les nouveaux métiers du numérique ?

Les enjeux et les opportunités sont énormes, vous êtes dans le numérique et vous faites comme moi le constat du boom du numérique en Afrique ces dernières années. Les entreprises sont donc dans l’obligation de s’aligner et, pour cela, il leur faut de la main d’œuvre qualifiée. Et qui parle de main d’œuvre qualifiée, parle de formation.

Et ces entreprises deviennent un vivier en termes de recrutement. Vous comprenez alors que du travail, il y en a, et naturellement, il y en aura encore plus dans les années à venir. Il faut donc que nos jeunes frères et sœurs optent, dès à présent, pour des formations de qualité.

Pour vous, quels sont les besoins des entreprises en matière de compétences dans le numérique ?

Eulalie Kouassi, médiatrice emploi chez Simplon  « Il y a du travail dans le numérique »
Eulalie Kouassi, médiatrice emploi chez Simplon Côte d’Ivoire à Abidjan « Il y a du travail dans le numérique »

Déjà, les besoins sont énormes, mais le plus important, c’est qu’aujourd’hui, les entreprises ont besoin de profils compétents et sérieux. Des employés prêts à faire des sacrifices et des concessions, qui soient multitâches et polyvalents.

J’ai envie de dire que les entreprises ont besoin de super héros. Plus sérieusement, les entreprises, en plus des compétences techniques, recherchent aussi des profils avec des compétences transversales pointues, notamment l’organisation dans le travail, savoir tenir une réunion, gérer des conflits entre collaborateurs et bien d’autres.

Selon vous, quels sont les meilleurs métiers du numérique pour trouver un emploi rapidement en Afrique ?

J’ai envie de répondre : “ceux dans lesquels nous formons”. Je me permets de le dire parce que nos formations sont ouvertes à la suite d’une étude des besoins des entreprises. C’est après cette étude qu’un référentiel est ouvert. Raison pourquoi nous avons un taux d’insertion assez élevé. Vous avez, entre autres, les métiers de développeur web, mobile, intelligence artificielle, content writer, intégrateur UI/UX Design, monteur vidéo, mobile photographe, motion designer, graphic designer…

Quels sont les diplômes ou certificats délivrés par Simplon ?

Ce que vous devez savoir, c’est que la sanction de nos formations va dépendre du territoire. Par exemple, en Côte d’Ivoire, nous délivrons un certificat d’aptitude agréé FDFP, mais, si vous allez dans un autre pays, pour la même formation, vous aurez des sanctions différentes. En France, par exemple, c’est plutôt un diplôme de Bac +2 que vous avez pour ces mêmes formations.

 

Comment les entreprises recrutent chez Simplon ?

Le recrutement à Simplon est assez particulier. Ce que j’ai omis de vous dire, c’est que nos formations sont à 85 % pratiques, et cette pratique se fait sur des projets réels d’entreprise. Nous allons donc, dès le début de la formation, impliquer l’entreprise en la faisant participer à des Master class, en recueillant les projets sur lesquels les apprenants vont travailler pendant toute la formation. À la fin de la formation, l’entreprise est à 90% satisfaite du travail de l’apprenant et le recrute naturellement.

 

Quels sont les chiffres en termes d’insertion de vos apprenants ?

Depuis 2018 que nous sommes en Côte d’Ivoire, nous avons : 13.613 Candidatures reçues, 1560 Personnes formées, 96% de taux d’Insertion de nos bénéficiaires.

890 Femmes Acculturées, 2000 Enfants initiés, 150 Start Up accompagnées, 50 Médias en ligne rafraîchis.

Entretien réalisé

Par Abou Kam

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments