24 C
Abidjan
vendredi 12 août 22

Fintech : Paysika dévoile sa première levée de fonds de 300 000€ en amorçage d’Afrique Francophone

La fintech, Paysika a dévoilé via un communiqué de presse, ce mardi 12 octobre, à Paris, sa première levée de fond de 300 000€, en amorçage pour le lancement de la première néo-banque B2C d’Afrique Francophone et fonctionnant sur chatbot (whatsapp, messenger et telegram).

Paysika créée en 2020 par Roger NENGWE et Stezen BISSELOU, est l’entreprise qui a développé la première solution bancaire à destination de l’Afrique francophone (où plus de 80% de la population n’a pas accès aux services bancaires). Dans le but d’accélérer le développement de sa solution, la fintech vient de réaliser sa toute première levée de fonds de 300 000€, auprès des grands noms de la French-Tech, de Londres et du Nigéria.

Parmi eux, Charles-Edouard Bouée (ex-PDG Roland Berger), Benjamin Chemla (Serial Entrepreneur, Shares, derrière Stuart), Damien Guermonprez (Président exécutif de Lemonway), Didier Valet (Ex CEO adjoint Groupe Société General), Charlie Delingpole (CEO de ComplyAdvantage), Oliver Tilloy (Venture Capital Investor, Founder Techmind), Thibault Poutrel (ex-Board Member Ingénico, Fondateur de Fonds de Dotation Thibault Poutrel).

Dès sa conception, PaySika a pensé à intégrer des protocoles de sécurité de pointe tels que KYC, AML ou MAR. Cette première levée de fonds permettra à la start-up, grâce au recrutement de nouveaux profils additionnels, de poursuivre son développement rapide avec pour objectif de créer des services encore plus fluides, sécurisés et répondant aux attentes des utilisateurs.

Un produit très attractif Sans être lancé officiellement, PaySika est déjà plébiscité aujourd’hui par des milliers de personnes. En effet, organiquement et sans marketing, PaySika a atteint aujourd’hui près de 20,000 pré-inscriptions essentiellement (à 90%) des jeunes entre 18 et 35 ans. C’est une équipe dynamique et multiculturelle avec cinq nationalités différentes, qui partagent le projet commun, qui est de devenir la néo-banque leader en Afrique francophone.

À l’occasion de cette première levée de fonds, PaySika accueille dans son comité stratégique les entrepreneurs fintech, Benjamin Chemla et Damien Guermonprez, qui participent à l’opération en tant que business Angels et conseillent la start-up dans son développement.
Dans un contexte où l’on déplore le manque de diversité et l’inclusion dans la French-Tech, les deux jeunes fondateurs de PaySika, très dynamiques (par ailleurs déjà lauréat du programme French Tech Tremplin du gouvernement français), ont su briser les premiers verrous et gagner le soutien de ces investisseurs chevronnés.

Roger Noel NENGWE NTAFAM, CEO et co-fondateur de PaySika, décrit « une solution unique construite dans le respect des usages et des attentes des africains délaissés par les services bancaires existants. » Il rappelle sa propre mauvaise expérience : « Arrivé en France, pour m’inscrire à l’université et ainsi obtenir un certificat de scolarité, je devais payer les frais de scolarité par carte bancaire ou par chèque.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Merci d'écrire votre commentaire
Please enter your name here

NOS RÉSEAUX SOCIAUX

117FansLike
113FollowersFollow
212SubscribersSubscribe

Articles récents

Abonnez-Vous
Abonnez-vous à Digital-Mag pour ne rien rater !
Thanks for signing up. You must confirm your email address before we can send you. Please check your email and follow the instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont en sécurité et ne seront jamais partagées.
Abonnez-vous pour ne rien rater !
×
×
WordPress Popup