27 C
Abidjan
mercredi 10 août 22

Intelligence artificielle : Fatim Cissé, une tête bien faite

Propriétaire de l’entreprise de télécoms DUX, Fatim Cissé prépare la transition numérique des entreprises africaines. Un modèle définitif de femme.  Fatim Cissé a une vision claire de ce qu’elle veut dans la vie : « Être leader dans l’intelligence artificielle sur le continent, par le développement d’applications adaptées, la formation et le conseil ».

Elle s’en donne, par conséquent, les moyens, animée par une pensée progressiste et une approche créative et pragmatique.

En 2018, elle fonde DUX, entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et l’intelligence artificielle (IA). DUX facilite l’accès des entreprises africaines à des services numériques. Elle propose aussi des formations en intelligence artificielle, en cyber sécurité, en big data, et en data science, ainsi que des formations sur-mesure destinées aux entreprises.

Pour ceux qui connaissent cette jeune femme bourrée de talent, cet aboutissement était prévisible. Après ses études secondaires en Côte d’Ivoire, elle part au Canada. Dans ce pays glacial, elle obtient un master en ressources humaines et management à HEC Montréal, en 2010. Six ans plus tard, elle accroche un diplôme en management à la Harvard Business School. Dès lors, s’ouvre devant elle, comme un boulevard, une carrière professionnelle dans de grandes entreprises internationales. Hewitt & Associates, Quintiles, et Centennial Marketing Group la recrutent pour bénéficier de son savoir-faire et de son savoir-être.

Mais, Fatim Cissé n’a pas la tête à prospérer à l’étranger. Elle a dans un coin de la tête son ambition première : servir son pays. En 2011, elle retourne en Côte d’Ivoire, sa terre natale, où elle prend la direction des ressources humaines de la filiale d’Ericsson. Et comme sans ambition, il n’y a pas de talent, elle poursuit, parallèlement, ses études. Le meilleur arrive quand elle entre dans l’histoire de son pays, en devenant, en 2019, la première femme à décrocher l’Executive Program en intelligence artificielle de la Singularity University, du campus de la Nasa.

Dès lors, tout s’enchaine. Entre 2019 et 2020, Fatim Cissé est décorée de la médaille de chevalier de l’Ordre national de Côte d’Ivoire, nommée directrice générale d’IHS Towers Côte d’Ivoire, une multinationale d’infrastructures télécoms. Cela lui vaut d’intégrer successivement les deux premières éditions du Who’s Who in Côte d’Ivoire, un ouvrage visant à mettre en avant les meilleurs talents ivoiriens.

À la tête sa propre entreprise DUX, la jeune entrepreneure se donne pour mission de « préparer les organisations africaines à la 4ème révolution industrielle ». Pour ce faire, elle travaille à la construction de partenariats solides basés sur la confiance avec les clients, en garantissant la sécurité, la fiabilité et l’efficacité de ses solutions technologiques. A son avantage, sa compréhension pertinente des réalités africaines qui la distingue de ses concurrents du secteur des TIC.

K. Bruno

(Source : We are tech. Africa)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Merci d'écrire votre commentaire
Please enter your name here

NOS RÉSEAUX SOCIAUX

117FansLike
113FollowersFollow
212SubscribersSubscribe

Articles récents

Abonnez-Vous
Abonnez-vous à Digital-Mag pour ne rien rater !
Thanks for signing up. You must confirm your email address before we can send you. Please check your email and follow the instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont en sécurité et ne seront jamais partagées.
Abonnez-vous pour ne rien rater !
×
×
WordPress Popup