HomeActualité ITLa BAD octroi 9,73 millions de dollars pour stimuler l'économie numérique en...

La BAD octroi 9,73 millions de dollars pour stimuler l’économie numérique en Afrique

La Commission de l’Union africaine (CUA) et la Banque africaine de développement ont signé un accord de subvention pour la mise en œuvre de la phase 1 du projet en amont pour le développement du marché numérique en Afrique. La cérémonie de signature a eu lieu le 17 novembre au siège de la CUA à Addis-Abeba, en Éthiopie.

 

Le conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé l’octroi de 7 millions d’unités de compte (9,73 millions de dollars) en septembre de cette année. Le projet soutient la mise en œuvre par la CUA de projets d’économie numérique pour renforcer un marché numérique unique continental. Il soutient également la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine et de la stratégie de transformation numérique pour l’Afrique.

 

Combler les lacunes dans l’écosystème de l’économie numérique africain

 

Le projet intervient dans le contexte de la récession induite par la Covid-19 qui a révélé plusieurs lacunes dans l’écosystème de l’économie numérique africaine. Il comble ces lacunes. La phase 1 s’étend de 2023 à 2026. Elle se concentrera sur trois composantes principales, à savoir : les catalyseurs numériques ; l’adoption du commerce numérique et du commerce électronique ; et actions de soutien.

Plus précisément, le projet contribuera à renforcer les cadres (stratégique, politique, réglementaire et conceptuel) et les dimensions transversales (genre, changement climatique et résilience) pour le développement de l’économie numérique en Afrique.

 

Créer un écosystème propice à la confiance numérique

 

Ces cadres sont un substrat essentiel pour guider la mise en place d’un marché numérique unique sur le continent africain d’ici à 2030. Le projet contribuera donc à la mise en œuvre de catalyseurs numériques – accès universel à l’infrastructure haut débit, cloud africain souverain, marché numérique africain, etc. – programmes de promotion du commerce électronique et du commerce numérique pour les moyennes, petites et microentreprises et les start-ups. Il contribuera également à créer un écosystème propice à la confiance numérique, aux compétences et aux réseaux d’experts africains.

L’ambassadeur Muchanga a exprimé la gratitude de la CUA à la Banque africaine de développement pour son soutien. Il a déclaré : « La pandémie de Covid-19 a souligné l’importance des technologies numériques et de l’économie numérique dans son ensemble, et à cet égard, l’Afrique devrait voir grand en matière de développement numérique, d’économie numérique et des grandes opportunités d’intégration et de croissance économique. »

 

Les opportunités du marché du numérique en Afrique

 

Dr. Kamara a déclaré que le projet soutiendrait la mise en œuvre des 5 priorités de la Banque africaine de développement en tant qu’accélérateurs pour atteindre les objectifs de l’Agenda 2063 et la transformation économique du continent.

Il a ajouté : « Il est important de créer des opportunités d’emploi pour des millions de jeunes africains, ce qui est essentiel pour la stabilité et la prospérité du continent. La transformation numérique des économies offre de nouvelles opportunités pour accroître le commerce intra-africain et stimuler la croissance économique.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments