HomeActualité ITLa startup sud-africaine Qwili obtient 1,2 million de dollars pour le développement...

La startup sud-africaine Qwili obtient 1,2 million de dollars pour le développement d’applications

La Startup Qwili, basée en Afrique du Sud qui fournit un produit de vente hybride aux micros et petits commerçants d’Afrique du Sud, a levé 1,2 million de dollars en financement de démarrage un an après avoir clôturé une ronde de pré-amorçage non divulguée.

Le cycle de financement a été mené par E4E Africa, une société de capital-risque sud-africaine, avec la participation d’autres sociétés telles que Strat-Tech, Next Chymia, Untapped Global et Codec Ventures et des anges comme Ashwin Ravichandran et Kanyi Maqubela.

Portail de vente numérique pour les micros et petits commerçants

Selon la société, l’investissement sera utilisé pour le développement d’applications, les nouvelles recrues et la production de matériel.

L’entreprise cible les clients numériquement exclus et non bancarisés avec son application mobile qui sert de « portail de vente numérique » à travers lequel les micros et petits commerçants ou agents peuvent faciliter la vente de biens et de services à valeur ajoutée.

Une prise en charge des smartphones compatible NFC

Le matériel de la société est pris en charge sur un smartphone compatible NFC à faible coût appelé Qwili Pula qui permet aux commerçants d’envoyer et de recevoir des paiements.

Le logiciel de la plateforme peut être téléchargé en tant qu’application sur n’importe quel smartphone ou installé automatiquement sur les téléphones de Qwili

La Startup Qwili

La Startup Qwili, fondée en 2019 par Luyolo Sijake (PDG), Thandwefika Radebe et Tapfuma Masunzambwa, Qwili a initialement utilisé un modèle entreprise à client dans lequel elle vendait ces appareils à des utilisateurs individuels qui utilisaient le portefeuille numérique de la plateforme pour acheter des services à valeur ajoutée.

Le plan était que les utilisateurs exploitaient le téléphone et que Qwili prenait une part de chaque transaction, le téléphone finirait par se commercialiser et les utilisateurs pourraient les acheter à Qwili. Il s’avère que cela n’a pas fonctionné, d’où le pivot vers les commerçants.

« Au cours de ces premières étapes, le téléphone n’a pas été assez rapidement amorti et l’adoption des services numériques n’a pas été suffisamment élevée. Mais ce qui s’est passé, c’est que les gens ont commencé à utiliser le porte-monnaie numérique pour vendre de la télévision payante, de l’électricité et d’autres services à valeur ajoutée à leur entourage », a déclaré le directeur général. « Ils ont commencé à utiliser le téléphone d’une manière que nous n’avions pas prévue, ce qui a plus de sens sur le plan commercial. C’est ainsi que nous avons abouti à ce modèle d’agent : essentiellement des personnes utilisant l’appareil et le logiciel pour vendre à d’autres au lieu d’acheter des services pour eux-mêmes. »

Selon Sijake, Qwili traite actuellement un GMV mensuel de 75 000 $ auprès de ses 500 marchands. Cependant, la plateforme sud-africaine – qui a connu une forte croissance de son chiffre d’affaires de plus de 300 % du premier au deuxième trimestre de 2022 – prévoit d’obtenir ces chiffres jusqu’à 1 million de dollars auprès de 3 000 marchands d’ici la fin de l’année après son expansion au Botswana voisin.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments