26 C
Abidjan
dimanche 7 août 22

Le Kenya et Huawei concluent un accord de formation de 20 000 agents en TIC

Le ministère des TIC, de l’Innovation et de la Jeunesse du Kenya veut développer les compétences technologiques de sa main-d’œuvre en TIC. Dans cette perspective, il a signé, vendredi 25 mars 2022, un accord de formation, avec le groupe chinois Huawei, de 20 000 agents.

Cet accord prévoit que des professionnels et des étudiants suivront un programme en ligne de numérisation progressive et de numérisation des services gouvernementaux.

Les compétences technologiques de sa main-d’œuvre en TIC

« En tant que ministère, nous apprécions l’engagement et le soutien fournis par Huawei, non seulement pour contribuer au développement de l’infrastructure TIC du Kenya, mais également pour élever les compétences en TIC à différents niveaux. Ce nouveau programme s’apparente à la partie développement de logiciels du renforcement des capacités en matière de TIC et devrait durer trois ans », a déclaré Joe Mucheru, chef de cabinet du ministère des TIC, de l’Innovation et de la Jeunesse du Kenya.

Le Kenya et Huawei concluent un accord de formation de 20 000 agents en TIC
Le Kenya et Huawei concluent un accord de formation de 20 000 agents en TIC

La « culture des talents pour l’économie numérique du Kenya »

Il a ajouté que cet accord traduit la volonté politique de son gouvernement de donner suite aux conclusions du livre blanc de l’Autorité des TIC sur la « culture des talents pour l’économie numérique du Kenya », publié en novembre 2021. Il y est, en effet, mentionné que 55 % des emplois au Kenya d’ici à 2030 nécessiteront des compétences numériques, et que l’économie numérique du pays devrait générer 9,24 % du PIB d’ici à 2025.

« Combiner les capacités du secteur privé avec celles du secteur public s’est avéré être une approche efficace pour aider à libérer le potentiel du pays et stimuler la croissance. Nous pensons que la formation des agents publics à l’utilisation de la technologie est essentielle pour appliquer de nombreuses petites améliorations qui ont des impacts substantiels, libérant ainsi le potentiel du gouvernement », a précisé Will Meng, PDG de Huawei Kenya.

La Huawei Kenya Engineering Training Academy devient ainsi le centre de formation agréé pour délivrer ces formations en TIC.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Merci d'écrire votre commentaire
Please enter your name here

NOS RÉSEAUX SOCIAUX

117FansLike
113FollowersFollow
212SubscribersSubscribe

Articles récents

Abonnez-Vous
Abonnez-vous à Digital-Mag pour ne rien rater !
Thanks for signing up. You must confirm your email address before we can send you. Please check your email and follow the instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont en sécurité et ne seront jamais partagées.
Abonnez-vous pour ne rien rater !
×
×
WordPress Popup