28 C
Abidjan
jeudi 6 octobre 22

Les applications Google reviennent-elles sur les smartphones Huawei ?

C’est l’une des questions qui revient de plus en plus à savoir si les applications Google reviennent-elles sur les smartphones Huawei ? L’un des sujets les plus brûlants de ces dernières années dans l’industrie de la téléphonie mobile est le veto américain Huawei.

 

Une mesure qui a depuis empêché l’entreprise chinoise d’utiliser les services Google sur ses nouveaux smartphones, même s’il semble que la situation pourrait bientôt se détendre quelque peu.

 

Huawei peut utiliser des processeurs Snapdragon

 

Au fil du temps, ces mesures ont commencé à s’assouplir, car aujourd’hui Huawei peut utiliser des processeurs Snapdragon, bien que sans prise en charge du réseau mobile 5G. Cependant, il paraît qu’Huawei voit la lumière au bout du tunnel et les dernières nouvelles à cet égard sont encourageantes à cet égard.

 

Une autorisation d’échanger certaines technologies de bas niveau

 

C’est le célèbre médium Boomeberg qui a rendu compte du contexte actuel entre les États-Unis et Huawei. La plateforme américaine souligne que le Bureau de l’industrie et de la sécurité du Département du commerce des États-Unis a publié un règlement qui accorde l’autorisation d’échanger certaines technologies de bas niveau lors de négociations avec des organisations sanctionnées comme Huawei. Pour sa part, Alan Estevez, sous-secrétaire au commerce pour l’industrie et la sécurité, déclare ce qui suit :

« Les parties prenantes américaines doivent participer pleinement aux organisations internationales de normalisation, en particulier lorsque les normes critiques, mais parfois invisibles qu’elles établissent, ont des implications importantes pour la sécurité nationale ainsi que des effets sur le commerce. Mais pour éviter que ces entreprises américaines n’aient à demander une licence chaque fois qu’elles font partie d’une organisation qui établit des normes technologiques mondiales, le ministère du Commerce assouplit les restrictions pour partager la technologie avec des entreprises sur liste noire telles que Huawei.

 

Les États-Unis ne veulent pas perdre leur leadership technologique

 

Il est évident que les États-Unis ne veulent pas perdre leur leadership technologique et c’est une méthode pour éviter le problème et s’assurer qu’il ne se produise pas. Principalement, parce qu’il restreint l’accès de manière limitée à la technologie américaine. Reste à voir quel type de technologie le gouvernement partage avec Huawei et comment cela affectera la marque.

 

Il y a de l’espoir que les applications Google reviennent sur Huawei

 

Pour le moment, cela semble indiquer que les mobiles Huawei tels que le modèle Nova 9 continueront sans les applications Google. Dans tous les cas, nous devons attendre que cette publication de restrictions soit plus précise et le type de technologie qu’elle va partager.

Articles similaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

NOS RÉSEAUX SOCIAUX

117FansLike
113FollowersFollow
212SubscribersSubscribe

Articles récents

Abonnez-Vous
Abonnez-vous à Digital-Mag pour ne rien rater !
Thanks for signing up. You must confirm your email address before we can send you. Please check your email and follow the instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont en sécurité et ne seront jamais partagées.
Abonnez-vous pour ne rien rater !
×
×
WordPress Popup