24.7 C
Abidjan
vendredi 7 octobre 22

Les chiffres clés de l’économie numérique en Côte d’Ivoire en 2022

Selon les chiffres communiqués par Fofana Lanciné, chef de l’Observatoire et marché de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC (ARTCI), la Côte d’Ivoire compte 40 millions d’abonnés mobiles. Il s’exprimait le 13 septembre 2022, à la Journée d’étude sur « Le futur du marché de l’emploi en Côte d’Ivoire », organisée par la Fondation Friedrich Naumann, à l’hôtel Novotel, à Abidjan-Plateau.

Les télécoms pèsent 1100 milliards de FCFA dans l’économie nationale

 

Selon lui, « 23 millions de personnes sont connectées à internet chaque jour quoique le pays compte 41% d’analphabètes ». Bien plus, « les télécoms pèsent 1100 milliards de FCFA dans l’économie nationale, selon l’Etude de la mesure de la société de l’information. Pour tout dire, l’économie numérique participe pour 9% du produit intérieur brut (PIB) de la Côte d’Ivoire, c’est-à-dire l’ensemble des richesses créées par un pays par an. Du reste, 42% des téléphones en usage en Côte d’Ivoire sont des smartphones ».

 

Les téléphones intelligents permettent pour profiter du numérique

 

Ces téléphones intelligents permettent aux populations de profiter de la numérisation tous azimuts de la société ivoirienne, pour créer des emplois, et mettre à disposition des services dont « elles avaient besoin, mais qui n’étaient pas disponibles à cause du déficit de connectivité de réseau ivoirien », constate Fofana Lanciné.

 

 Près de 40% de bancarisation avec le mobile money

Côte d'Ivoire - Gig Economy  défis et opportunités pour nos business, nos emplois et l'État
Côte d’Ivoire – Gig Economy  défis et opportunités pour nos business, nos emplois et l’État

Au dire du chef de département de l’ARTCI, 63% des utilisateurs de téléphones mobiles se connectent, au moins une fois par jour (WhatsApp, Messenger, Facebook…). « Et le taux de bancarisation est monté. Avec les banques commerciales, nous étions autour de 15%, aujourd’hui, avec la digitalisation des transferts d’argent, le mobile money, on est à près de 40% de bancarisation », dit-il.

 

L’ubérisation des emplois ou Gig Economy

 

« Ces chiffres en constante hausse sont justifiés par le fait que les gens sont devenus paresseux. On veut tout, tout de suite, facilement, sans se déplacer. Avec les smartphones, les start-ups proposent des solutions pour répondre aux besoins de nous tous qui devenons paresseux ». Une explication toute simple de l’émergence des nouveaux modes de travail dans lesquels les employés et les employeurs sont obligés de s’adapter pour gagner en agilité. Ce que les spécialistes appellent l’ubérisation des emplois ou Gig Economy.

K. Bruno avec Abou Kam

Articles similaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

NOS RÉSEAUX SOCIAUX

117FansLike
113FollowersFollow
212SubscribersSubscribe

Articles récents

Abonnez-Vous
Abonnez-vous à Digital-Mag pour ne rien rater !
Thanks for signing up. You must confirm your email address before we can send you. Please check your email and follow the instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont en sécurité et ne seront jamais partagées.
Abonnez-vous pour ne rien rater !
×
×
WordPress Popup