HomeActualité ITLes usages des drones dans la guerre Russo-ukrainienne

Les usages des drones dans la guerre Russo-ukrainienne

Les usages des drones dans la guerre moderne : le cas de la guerre Russo-ukrainienne. Il faut noter que bon nombre de drones sont utilisés dans cette guerre de plus en plus moderne pour localiser la position du camp adverse, lancer des missiles et diriger les tirs.

Des deux côtés, les drones jouent un rôle crucial dans l’affrontement se déroulant sur le territoire ukrainien. Les deux parties ont en leur possession des technologies de drones militaires spécialement conçus et des drones standard largement vendus.

De quels drones militaires disposent-ils ?

Le principal drone militaire ukrainien est le Bayraktar TB2 de fabrication Turque. Il a à peu près la taille d’un petit avion, possède des caméras à bord et peut être armé de bombes à guidage laser. La Russie, elle, utilise principalement le « plus petit, plus basique » Orlan-10. Ces drones ont également des caméras et peuvent transporter de petites bombes.

Quelle est l’efficacité de ces drones militaires ?

Les drones des deux camps ont été plus efficaces lorsqu’ils ont été utilisés pour trouver des cibles ennemies et guider les tirs d’artillerie sur elles. « Les forces russes peuvent pointer leurs armes sur l’ennemi en seulement trois à cinq minutes après qu’un drone Orlan-10 a repéré une cible », explique le Dr Watling. Sans eux, une attaque pourrait prendre 20 à 30 minutes à mener.

Au cours des premières semaines de la guerre, les drones ukrainiens Bayraktar ont été largement salués. « Ils ont été montrés en train d’attaquer des cibles telles que des décharges de munitions et ont joué un rôle dans le naufrage du Moskva le nom du navire de guerre amiral de l’armée Russe en mer noire. Cependant, de nombreux Bayraktars ont été détruits par les systèmes de défense aérienne russes.

« Ils sont gros, se déplacent relativement lentement et ne volent qu’à une altitude moyenne, ce qui les rend faciles à abattre », explique le Dr Watling.

Comment la Russie se défend contre les drones ?

La Russie utilise des défenses radar contre les drones militaires et des appareils électroniques contre les drones commerciaux, explique le Dr Miron. « Les forces russes ont le fusil Stupor, qui tire des impulsions électromagnétiques », dit-elle. Cela empêche les drones commerciaux de pouvoir naviguer à l’aide du GPS.

Les forces russes ont également utilisé des systèmes en ligne tels que l‘Aeroscope pour détecter et interrompre les communications entre les drones commerciaux et leurs opérateurs. Ils peuvent faire planter le drone ou retourner à la base, et peuvent l’empêcher de renvoyer des informations.

Quelle sont les pays fournisseurs des drones ?

-La Russie achète maintenant des drones militaires Shahid à l’Iran, selon la Maison Blanche. Les forces rebelles houthies au Yémen les ont utilisées pour attaquer des cibles en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis.

-Les États-Unis fournissent à l’Ukraine quelque 700 drones militaires « kamikazes » Switchblade. Ceux-ci sont remplis d’explosifs. Ils errent dans les airs jusqu’à ce qu’ils trouvent leur cible. La société SpaceX d’Elon Musk fournit son système de communication par satellite Starlink à l’Ukraine. Cela crée un lien sécurisé entre les drones commerciaux et les opérateurs.

Il faut ajouter aussi que l’Ukraine a lancé un appel au financement participatif pour acheter 200 drones militaires. « En plus du Bayraktar TB2, ils recherchent de petits drones de reconnaissance à voilure fixe », explique le Dr Watling

La technologie DJI, fournisseur de drone commercial, a désormais cessé de fournir des drones à la Russie ou à l’Ukraine.

Nounty Aida Soro

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments