HomeActualité ITNet zéro carbone Orange Côte d'Ivoire se dote d’une centrale de...

Net zéro carbone Orange Côte d’Ivoire se dote d’une centrale de panneaux solaires

L’inauguration de ce système de solarisation qui permet de réduire l’empreinte environnementale du Data Center.

En vue de satisfaire sa consommation d’énergie renouvelable, l’opérateur télécom Orange Côte d’Ivoire vient de se doter d’une centrale photovoltaïque au sein du Groupement Orange Services (GOS), au Vitib de Grand-Bassam.

 

Un projet réalisé par l’entreprise Butec Energies & Services, filiale du Groupe BUTEC L’inauguration de ce système de solarisation qui permet de réduire l’empreinte environnementale du Data Center a eu lieu, le mardi 17 janvier 2023, à Grand-Bassam.

 

Un dispositif de panneaux solaires à la pointe de la technologie

 

C’est un dispositif en toiture, sur table au sol et sur ombrières de parkings solaires avec des équipements à la pointe de la technologie, d’une puissance totale installée de 355 kWc. C’est un système à injection directe connectée au Data Center qui fonctionne en même temps que l’énergie traditionnelle.

Ce qui est produit par l’énergie solaire est d’abord consommé et par la suite l’énergie traditionnelle produit la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) prend le relais. Cette centrale est composée de 781 panneaux solaires photovoltaïques de dernière génération et fournit au Data center une alimentation électrique d’origine renouvelable estimée à 527MWh/an.

Son architecture est conçue pour fonctionner 7 jours sur 7 en mode autoconsommation, c’est-à-dire par utilisation directe de l’énergie solaire produite au fil du soleil (en journée) par le Data center. Cela permet de couvrir aujourd’hui 50% de la consommation diurne (7h-18h) du Data center. Cette centrale solaire et l’utilisation de l’énergie produite par la CIE permet d’atteindre un taux d’énergie renouvelable de 48% sur le GOS, suivant les ambitions du Groupe Orange.

 

La solarisation du Data center pour réduire l’empreinte de carbone

La solarisation du Data center pour réduire l’empreinte de carbone
La solarisation du Data center pour réduire l’empreinte de carbone

Cette initiative de solarisation du GOS est en ligne avec le plan du gouvernement ivoirien qui ambitionne de faire du pays, le hub énergétique de la sous-région à l’horizon 2030 avec un mix énergétique de 42 % d’énergies renouvelables (cf. Plan d’Actions National des Énergies Renouvelables – PANER 2016-2020/2030).

« Avec ce dispositif, on vise le net zéro carbone d’ici 2040, nous sommes à 1200 Kw/Jour en énergie solaire, c’est un projet stratégique qui entre dans le cadre du projet ENGIE 2020-2025 qui vise à combler le retard d’ombre du Groupe orange et qui vise à assurer la réduction du carbone au sein du groupe d’ici 2040. », Brelotte BA, Directeur Général Adjoint d’Orange Middle East and Africa,

Selon lui, le groupe Orange ambitionne également d’assurer la solarisation du Datacenter d’ASSABOU à Yamoussoukro, qui assurera une couverture de plus de 46% de la consommation du Datacenter en journée.

 

Mix énergétique et net zéro carbone

 

« En nous impliquant dans ce projet, qui est projet stratégique du groupe Orange, notre objectif est d’accompagner Orange dans l’atteinte de ses objectifs qui est le mix-énergétique et le net 2éro carbone, la transition énergétique en Afrique », souligne Armand SEYA, Directeur Général Afrique de l’Ouest de Butec. Avant d’afficher son ambition d’accompagner les entreprises dans leurs transitions énergétiques, en termes d’ingénierie, d’autofinancement et mise en œuvre de la centrale.

Lago Mathieu, secrétaire général de la mairie de Grand Bassam, représentant le Préfet de Grand-Bassam, avec le changement climatique qui gagne du terrain des initiatives comme le mix énergétique sont à saluer.

Le GOS est l’une des briques du réseau de Data center Orange en Afrique, de niveau Tier III Uptime Institute et conforte ainsi la position d’Orange en tant qu’acteur clé de l’écosystème économique de la sous-région. Le Data center a été construit en 2016 à Grand Bassam, en Côte d’Ivoire, sur une superficie de 16.600 m2. Il héberge des équipements informatiques et de télécommunications, supports des services qui sont délivrés par le GOS pour l’ensemble des filiales d’OMEA.

Eugène YAO

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments