24 C
Abidjan
vendredi 12 août 22

Pourquoi les États-Unis voudraient-ils un dollar numérique ?

Le président américain Joe Biden a signé, le 10 mars 2022, un décret exécutif pour explorer la création d’une monnaie numérique de la banque centrale américaine (CBDC), également connue sous le nom de « dollar numérique américain » semblable à une crypto-monnaie. Mais pourquoi les États-Unis voudraient-ils un dollar numérique ? Des éléments de réponses dans notre décryptage ci-dessous.

« Mon administration accorde la plus haute urgence aux efforts de recherche et de développement dans les options potentielles de conception et de déploiement d’une CBDC aux États-Unis », a déclaré Biden dans son décret.

Qu’est-ce qu’une CBDC ?

C’est une monnaie numérique d’une banque centrale en une version numérique de la monnaie légale d’un pays émise par sa banque centrale. Autrement dit, c’est la forme numérique de l’argent fiduciaire ou monnaie électronique, provenant d’une banque centrale connue sous le sigle MNBC. Aux États-Unis, une CBDC sera émise par la Réserve fédérale et aura la même valeur qu’un dollar physique.

Au moins neuf pays ont créé leurs propres CBDC, dont les Bahamas et le Nigeria (eNaira). Plus de 100 autres pays envisagent d’émettre une monnaie numérique, selon la Maison Blanche. Comme les dollars physiques, une CBDC est une monnaie fiduciaire, ce qui signifie qu’il s’agit d’une monnaie émise par le gouvernement qui n’est pas adossée à une matière première physique comme l’or ou l’argent.

Les CBDC seraient alors de la « monnaie de banque centrale », ou un passif de la banque centrale. Ce qui la différencierait de la monnaie numérique actuelle, comme l’argent détenu dans les banques ou les applications de paiement, qui sont des dettes envers les banques commerciales, selon la Fed.

Toujours selon la Fed, « Une CBDC serait l’actif numérique le plus sûr disponible pour le grand public, sans risque de crédit ou de liquidité associé ».

Pourquoi les États-Unis voudraient-ils un dollar numérique ?

Selon le décret de Biden, un dollar numérique pourrait être utile pour réduire les frais de transaction transfrontaliers élevés, étendre les services financiers aux personnes qui n’utilisent pas les banques et soutenir le rôle du dollar en tant que monnaie la plus échangée au monde. Mais les critiques soutiennent qu’une CBDC américaine pourrait mettre les économies des populations en danger de piraterie. Il pourrait également centraliser les données sur les transactions financières des consommateurs avec le gouvernement, ce qui, selon certains, pourrait donner au gouvernement un contrôle accru sur les finances des citoyens.

Le représentant américain Tom Emmer, un républicain du Minnesota, est allé jusqu’à dire en janvier que « obliger les utilisateurs à ouvrir un compte à la Fed pour accéder à une CBDC américaine placerait la Fed sur une voie insidieuse semblable à l’autoritarisme numérique de la Chine.” Plus tôt cette année, Emmer a présenté un projet de loi visant à empêcher la Réserve fédérale d’émettre une CBDC directement aux particuliers.

Crypto contre CBDC ce qu’il faut comprendre

-Bien que les CBDC ressemblent aux crypto-monnaies, il existe des différences essentielles. Une crypto-monnaie comme le Bitcoin, par exemple, a été créée avec la décentralisation à la base. Cela signifie qu’aucun gouvernement, individu ou organisation ne le contrôle.

-Une monnaie numérique émise par la banque centrale, en revanche, serait contrôlée par le gouvernement. Les CBDC pourraient également compter sur des intermédiaires comme les banques pour transférer des fonds. De nombreuses crypto-monnaies, en revanche, sont conçues pour les transactions peer-to-peer, sans intermédiaire.

-Les fluctuations de prix constitueraient probablement également une différence majeure entre la crypto et les CBDC. Parce qu’un dollar américain numérique vaudrait toujours un dollar, cela éliminerait le risque que la valeur de l’actif fluctue comme les autres crypto-monnaies. Le dollar numérique américain vaudrait autant que le dollar papier américain.

Quelle est la probabilité que les États-Unis émettent un dollar numérique ?

Bien que Biden ait déclaré dans son décret que la « plus haute urgence » serait placée sur la recherche d’une CBDC américaine, il est peu probable qu’elle soit créée bientôt. En janvier, la Réserve fédérale a publié un rapport sur les CBDC dans lequel elle a déclaré que le système financier pourrait bénéficier d’une monnaie numérique, mais seulement si elle était gérée par le système actuel de banques privées et non émise directement par la Fed aux consommateurs.

« L’analyse initiale de la Réserve fédérale suggère qu’une CBDC américaine potentielle, si elle était créée, répondrait mieux aux besoins des États-Unis en étant protégée par la confidentialité, inter-médiée, largement transférable et à identité vérifiée », indique le rapport de la Fed.

Mais le décret de Biden cette semaine est une étape importante pour faire d’une CBDC américaine une réalité. Il encourage la Fed à aller au-delà de ses recherches actuelles et à élaborer « un plan d’action plus large du gouvernement américain à l’appui de son travail ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Merci d'écrire votre commentaire
Please enter your name here

NOS RÉSEAUX SOCIAUX

117FansLike
113FollowersFollow
212SubscribersSubscribe

Articles récents

Abonnez-Vous
Abonnez-vous à Digital-Mag pour ne rien rater !
Thanks for signing up. You must confirm your email address before we can send you. Please check your email and follow the instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont en sécurité et ne seront jamais partagées.
Abonnez-vous pour ne rien rater !
×
×
WordPress Popup