HomeActualité ITSécurisation des infrastructures économiques : Le Cyber Africa Forum ouvert ce lundi...

Sécurisation des infrastructures économiques : Le Cyber Africa Forum ouvert ce lundi à Abidjan

Sécurisation des infrastructures économiques : Le Cyber Africa Forum s’est ouvert ce lundi au Radisson Blu, à Abidjan-Port Bouët. Le centre d’intérêt de cette rencontre est de répondre à une question pertinente : « La sécurisation des infrastructures critiques et opérateurs d’importance vitale, clé de la souveraineté numérique ? ». 

Organisé en partenariat avec Jeune Afrique media group, le forum permettra aux experts panélistes de fournir des solutions qui peuvent contribuer au développement de l’Afrique subsaharienne. Il s’agit, en outre, d’entreprendre des avancées en matière de régulation et de stratégies des organisations.

Les panélistes sont Aurore Garnier, directrice générale d’ISAO et directrice générale déléguée de TSA ; Didier Kla, directeur Orange business et broadband à Orange Côte d’Ivoire ; Frédéric Kraidi, administrateur général de Kaydan digital, Etienne Liu, président Afrique de l’ouest de Huawei (Expert), et Bernard Barbier, Ceo BBcyber, membre de l’académie des technologies et ancien directeur technique de la DGSE. La modération des échanges sera assurée par Stéphane Konan, directeur général de Compétences et président du Board de Cyber Defense Institute.

 

Les infrastructures critiques et les opérateurs d’importance vitale constituent l’ensemble des systèmes essentiels à la mise à disposition des services de nécessité pour les populations d’un territoire ou d’une zone géographique donnée. Ainsi, les réseaux électriques, de télécommunication, d’eau, de gaz et de pétrole, d’égouts, de transports qu’ils soient ferrés, routiers, aériens ou fluviaux, les services d’urgences et médicaux sont considérés comme des infrastructures critiques.

 

Un écosystème numérique souverain

Ces infrastructures évoluent dans un écosystème de plus en plus numérisé afin de faciliter leur accès et répondre aux besoins des populations. Une interruption, qu’elle soit imputable à des causes naturelles, une défaillance technique ou une attaque délibérée, aurait alors des conséquences graves pour les approvisionnements vitaux ou le fonctionnement de services essentiels, sans parler de la menace pour la sécurité.

Ainsi, la protection de ces infrastructures constitue une préoccupation majeure pour tous les pays qui visent à avoir un écosystème numérique souverain. Ce panel permettra de mettre en lumière les enjeux et défis liés à la prépondérance de la sécurité des infrastructures critiques et des opérateurs d’importance vitale pour une souveraineté numérique.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Most Popular

Recent Comments